Table

Religieux

Sœurs du Bon Sauveur

 

Introduction aux rites de la profession religieuse

de Sabina CHUNG, dans l’Institut du Bon Sauveur – Le Vésinet 11 septembre 2004

par le P. Jean-Baptiste sdb

 

La Profession religieuse de Sabina comprend plusieurs éléments :

L’Appel fait par la Supérieure de la Congrégation

L’Engagement devant l’Evêque

La prostration et l’évocation des saints

La Profession faite devant la Supérieure de la Congrégation

La Bénédiction de l’Evêque

La remise de l’anneau faite par l’Evêque

L’accueil de la Congrégation.

 

         

L’appel qui signifie que la vocation ne dépend pas d’abord de notre volonté mais celle de Dieu. La plus belle image c’est l’Annonce faite à Marie. Nous sommes tous appelés, mais chacun à une vocation spécifique. Sabina est appelée à vivre selon les constitutions et le règlement de la Congrégation du Bon sauveur. C’est pourquoi elle répond à l’appel de sa  Supérieure.

 

L’engagement religieux s’enracine dans la promesse du Baptême. Fidèle au Christ, c’est fidèle au Charisme de la Congrégation qui est le lieu ecclésial pour les religieux. C’est pourquoi Sabina répond à l’Evêque.

 

La prostration signifie « mort au monde, à notre individualisme,  pour renaître à la vie du Christ, à la communion ecclésiale ». La présence de la maman de Sabina et de la Supérieure de l’Institut signifient ce Don offert par sa famille et accueilli par l’Eglise qui est la famille de Dieu.  C’est pourquoi nous évoquons les saints qui sont nos aînés. .

 

image002

image004

image006

 

La Profession perpétuelle (au début de votre livret) : Pour suivre le Christ, les sœurs s’engagent dans une forme de vie marquée par des choix particuliers : expérience de Dieu, mission, vœux de pauvreté, chasteté et obéissance. Tout cela vécu dans une vie fraternelle en communauté dans un Institut. C’est pourquoi la Profession est faite devant la Supérieure de l’Institut.

 

La bénédiction. Une vocation n’est pas seulement une grâce personnelle pour une personne appelée. Elle est une grâce pour toute l’Eglise. C’est pourquoi la bénédiction est prononcée par l’Evêque.

 

La remise de l’anneau. Ne pas confondre avec le rite des alliances au mariage, comme si la religieuse se mariait à Jésus. L’anneau est signe de l’Alliance : l’Alliance de Dieu avec son Peuple. Il est le signe de la Fidélité du Christ à son Epouse qui est l’Eglise. C’est pourquoi, Sabina va recevoir de la main de l’Evêque ce beau cadeau de la fidélité.

 

L’accueil dans la congrégation. C’est comme la naissance d’un enfant dans une famille. Sabina apporte à la communauté la bénédiction de Dieu. C’est dans cette famille religieuse que Sabina progresse, je ne dis pas en taille, mais  en sagesse et en grâce devant Dieu et devant les hommes comme dit saint Luc à propos de Jésus. C’est pourquoi, les sœurs chantent un cantique d’action de grâce.

                          P. Jean-Baptiste sdb (voir le Diaporama de la cérémonie)